Archives de Tag: Région Franche-Comté

Régionales 2010 : question de motivations

Il y a quelques semaines, avant que nous n’entamions ensemble cette campagne des Régionales sommes toutes assez courte, on (enfin, Béatrice, qui fait un boulot formidable) nous a demandé quelles étaient « nos motivations ». Vous pouvez découvrir celles de l’ensemble des candidats des 4 listes départementales d’union PS/MRC/PRG/DVG sur le (très bon) site de campagne de Marie-Guite Dufay, et les miennes ci-après. Bonne journée à tous,

« Je veux, au travers de ma présence sur cette liste, contribuer à ce que notre Franche-Comté qui a vu naître Proudhon, Victor Hugo et Gustave Courbet puisse rester à gauche, avec à sa tête une présidente que nous savons compétente, proche des préoccupations de l’ensemble des Francs-Comtois et consacrée à plein temps à sa Région.

Les réponses concrètes à nos problèmes contemporains que sont la chute du pouvoir d’achat, les délocalisations et le chômage ne pourront se faire que par des actions régionales innovantes et positives, à l’instar par exemple de la gratuité des manuels scolaires ou de la mise en place des emplois tremplins – auxquels la droite s’est systémiquement opposée – et qui ont déjà permis à plusieurs milliers de jeunes Comtois et Comtoises de s’engager dans le monde du travail et d’acquérir de l’expérience, au sein notamment d’associations locales.

Ne soyez pas sensible aux artifices de la communication : préférez les actions pragmatiques, humanistes et efficaces, derrière Marie-Guite Dufay »

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans infos citoyennes, infos comtoises, tribunes

Comtois, implique-toi !

agenda 21Les Francs-Comtois désirant s’impliquer dans le suivi et l’évaluation de l’Agenda 21 régional peuvent le faire en posant leur candidature auprès du Conseil régional de Franche-Comté.

La Région s’est en effet engagée récemment dans un projet d’Agenda 21, afin de proposer aux Francs-Comtois un programme d’actions concrètes qui seront mises en œuvre d’ici 2011. Face aux défis énergétiques, économiques et sociaux, celui-ci a pour objectif de mettre en oeuvre un nouveau modèle de développement pour concilier croissance économique, préservation des ressources naturelles et renforcement de la cohésion sociale. La Région Franche-Comté a ainsi pour ambition d’intégrer dans toutes ses actions les logiques de développement durable, et d’inciter tous les acteurs du territoire à s’engager dans cette dynamique.

La mise en œuvre de l’agenda 21 régional ne peut se faire sans l’implication de tous. Exemplarité, transversalité, concertation et évaluation sont des principes qui seront déclinés dans toutes les politiques régionales. Aussi, la Région met-elle en place un comité de suivi et d’évaluation, réunissant citoyens, élus et experts du développement durable.
 
Si vous souhaitez y participer, vous êtes invités à poser votre candidature en écrivant à l’adresse suivante : agenda21@franche-comte.fr, et ce avant le 15 octobre 2009.  Vous pouvez également contacter le 03 81 61 64 08 si vous désirez davantage d’informations sur cette initiative citoyenne des plus intéressantes.

Sources : http://www.franche-comte.fr/

Poster un commentaire

Classé dans infos citoyennes, infos comtoises

Rentrée studieuse à Offemont avec Benoît Hamon

« Depuis hier soir ont lieu les universités de rentrée 2009 du Parti socialiste Belfortain. Ouvertes sur invitation à la société civile, aux syndicats aux élus départementaux et aux autres composantes de la gauche locale, ces universités ont permis aux militants et amis présents hier soir à Offemont d’écouter s’exprimer la 1ère secrétaire fédérale belfortaine, Anne-Marie Forcinal, le secrétaire à la formation Stéphane Perrin puis le porte-parole national du Parti socialiste, Benoît Hamon.

avec BHFidèle en cela à l’esprit positif issu des rencontres de La Rochelle, Benoît Hamon s’est fait l’écho des positions du Parti et de la volonté de rénovation et de débats initiée par Martine Aubry. Réagissant à l’actualité, le porte-parole a notamment regretté qu’une partie de la presse française aille au-delà de ce qui est son rôle traditionnel pour servir de simple auxiliaire de la communication gouvernementale. Puis, après avoir démontré le caractère à la fois inutile et injuste socialement de la « taxe carbone », il a également souligné que, contrairement aux effets d’annonce qui ne manqueront pas d’être mis en avant prochainement, la crise actuelle n’était à ce jour ni terminée ni en voie de l’être, et ce notamment pour les travailleurs du secteur industriel, et qu’aucune réforme profonde d’un système financier pourtant à l’origine de cette crise ne sera mise en œuvre, ni au G20 de Pittsburgh ni ailleurs. Et encore moins par Nicolas Sarkozy.

Il a enfin réaffirmé sa volonté de voir, dans le cadre des élections de 2012, s’organiser des primaires ouvertes à toutes les composantes de la gauche, sur la base d’un socle de valeurs communes.

mg dufayLa soirée s’est terminée autours d’un buffet puis en musique, dans une ambiance des plus conviviales. Aujourd’hui samedi, place au travail, aux débats et aux tables rondes sur des sujets aussi variés que les politiques régionales, l’Europe dans le monde, l’agriculture ou les Français de l’étranger, en présence notamment de Catherine Trautmann, députée européenne de notre circonscription nord-est et de Marie-Guite Dufay, notre actuelle (et future, espérons-le) Présidente de Région. »

Pascal Hassenforder

Poster un commentaire

Classé dans infos comtoises

Agenda 21, c’est parti ! (et c’est bien)

C’est ce vendredi 26 juin que sera présenté en assemblée plénière du Conseil régional de Franche-Comté le premier programme d’actions de l’Agenda 21 pour la période 2009-2011. Cette initiative a pour objectif d’intégrer les enjeux du développement durable dans toutes les actions du Conseil régional.

agenda21En janvier 2008, la Région s’est engagée dans une démarche Agenda 21. Celle-ci s’appuie sur la mise en œuvre de programmes d’actions successifs. Etablis chacun sur une durée de trois ans et intégrant un système d’évaluation, ils visent à s’assurer de l’adéquation des politiques régionales avec les enjeux du développement durable, en terme de progrès économique, de justice sociale et de protection de l’environnement. Du diagnostic au plan d’actions, l’Agenda 21 a été élaboré de manière largement concertée. Autour d’enjeux prioritaires, définis sur la base d’un diagnostic régional en matière de développement durable, cinq rencontres territoriales avec les partenaires socio-économiques ont permis de collecter plus de 200 propositions d’actions. Ces dernières ont été présentées lors des Assises régionales de l’Agenda 21, le 7 avril à la Saline royale d’Arc-et-Senans. Ce premier programme d’actions doit permettre un changement de culture de la collectivité, vers plus d’exemplarité dans ses pratiques et dans la gestion de son patrimoine, et faire converger ses politiques dans le sens du développement durable.

En Franche-Comté, le développement durable se vit donc au quotidien, et c’est bien. Sources : site du Conseil régional de Franche-Comté.

Poster un commentaire

Classé dans infos comtoises