Archives de Tag: franchises médicales

Élections Régionales : le message n’a pas été entendu, répétons-le encore plus fort !

Nous sommes au milieu de la semaine qui sépare les deux tours de scrutin des élections Régionales. Dimanche, en plus de souligner le bon bilan des Régions gérées par des exécutifs de gauche, vous avez marqué clairement votre rejet de la politique de Nicolas Sarkozy et de ses vassaux, tant au niveau national qu’en Franche-Comté.

L’abstention a certes été importante, mais elle l’a été bien moins que pour les dernières élections européennes. Bizarre : elle est moins importante mais on (ils) en parlent plus : serait-ce pour se cacher la réalité ?..  Le message des Français à l’Elysée, bien que clair, n’est donc, semble t’il, pas parvenu à franchir les grilles dorées de l’ancien palais de Madame de Pompadour. C’est en partie pour cela qu’il faut vous rendre plus nombreux encore aux urnes dimanche prochain. Quand bien même, quel que soit votre vote, allez voter : ça ne rendra le message que plus compréhensible et ça inscrira dans le marbre le rejet, notre rejet – maintenant majoritaire dans notre pays – de cette façon de faire de la politique.

En allant voter, vous pourrez dire oui aux Régions qui nous protègent d’un Etat ultralibéral qui ne connait que le marché et qui a oublié les hommes et les femmes. Vous pourrez dire non au bouclier fiscal qui nous coûte tant, année après année, non aux franchises médicales qui ne sont qu’une taxe sur les malades ou bien encore non aux petites retraites qui stagnent et qui ne permettent plus de vivre dignement …

Un petit mot sur Ronchamp pour terminer : avec 38,31% pour l’équipe menée par Marie-Guite Dufay, vous nous avez fait là une belle preuve de confiance. Ce score est de près de 5% plus élevé qu’en 2004. En effet, à cette époque là, et malgré l’union avec les Verts dès le premier tour, le regretté Raymond Forni n’avait fait que 33,58% … Du fait des accords entre les deux tour, je ne serai pas présent sur la liste dimanche prochain, ce qui ne m’empêchera pas de mettre le bon bulletin dans l’urne. Comme vous, je l’espère,

Pascal Hassenforder

PS : Vous pouvez jeter un oeil sur les résultats de Ronchamp sur le site du ministère de l’Intérieur en cliquant ici.

1 commentaire

Classé dans infos citoyennes, infos comtoises, tribunes

Charlotte Brun : « le gouvernement reste sourd aux difficultés rencontrées par les retraités »

Le gouvernement accorde tout juste 1 % d’augmentation pour la retraite de base, c’est-à-dire pour l’immense majorité des retraités. Cette mesure ne permet pas de rattraper la perte de pouvoir d’achat subie en 2008. Elle entérine la diminution des pensions. Elle conforte une situation injuste socialement et dangereuse économiquement.

retraitee1Le Parti socialiste souligne que la majoration de 6,9 % de l’allocation de solidarité aux personnes âgées ne concerne que les personnes vivant seules et exclut les ménages retraités et défavorisés. Faut-il rappeler au gouvernement que plus d’un million de personnes âgées subissent la pauvreté ?

Aujourd’hui, près de la moitié des retraités vivent avec une pension inférieure au SMIC.

Derrière la bulle des effets d’annonce, ces mesures maintiennent le minimum vieillesse largement sous le seuil de pauvreté et ne répondent pas aux difficultés croissantes rencontrées par les retraités.

Les retraités, de plus en plus confrontés à des choix, ne sont pas dupes. Si la crise économique les inquiète tant, c’est bien parce que l’action gouvernementale a considérablement fragilisé leur quotidien : dégradation du niveau des pensions suite aux réformes Balladur et Fillon, quasi impossibilité d’accès aux soins en raison des nombreux déremboursements, des franchises médicales et des forfaits hospitaliers.

Le Parti socialiste propose dans son propre plan de relance une aide immédiate au pouvoir d’achat de 500 euros pour le minimum vieillesse et une indexation des retraites sur l’évolution du salaire moyen. Il est également partisan d’un effort de longue haleine en direction des 14 millions de retraités afin d’enrayer la spirale de baisse constante depuis 2002 du niveau des pensions.

Charlotte Brun, Secrétaire nationale aux personnes âgées, personnes handicapées et dépendance du Parti Socialiste

1 commentaire

Classé dans infos diverses